Actualités  
L'Organisation   
Contact   
Les Sorties des Petits Gris   
La Confrérie   
Accueil  

Thérèse et Bruno, deux des intronisés

Voir les Photos du Chapitre

21 Octobre 2017
6ème Chapitre de la Confrérie de la Poêlée du Pêcheur des Abers


Tout commence en Finistère dit-on.

Je veux en être témoin et c'est pour cela, entre autres motivations, que nous sommes présents au Chapitre de la Confrérie du Pêcheur des Abers tous les ans, depuis sa création, soit six années.
Que de chemin parcouru par cette Confrérie depuis sa " naissance ". Aujourd'hui ce sont 39 confréries qui ont fait le déplacement jusqu'à Landéda, nous sommes loin des neuf Confréries de la première édition.

En Confrérie il n'y a pas de miracle. Le fait de rendre visite à une Confrérie génèrera pour cette dernière un " syndrome " que l'on appelle de réciprocité : vous m'avez fait l'amitié de votre visite, laissez-moi vous rendre la pareille.

En termes clairs, une prime de participation à leur chapitre est acquise aux Confréries qui se déplacent.

Elles étaient donc trente-neuf à Landéda dans une ambiance très conviviale.

Le kig ha farz du vendredi fut accompagné de chants et de pas de danse bretons.

Le lendemain, ayant à veiller sur notre bien-aimé Carlos Martin Cosme, Président du CEUCO (Conseil Européen des Confréries Oenogastronomiques) nous sommes allés à Meneham visiter un pittoresque hameau aux toits de chaume.

Cet ancien village de paysans-pêcheurs-goémoniers aujourd'hui restauré est blotti entre les rochers de la Côte des Légendes, sur un site naturel exceptionnel. La tempête qui nous accompagnait était en complète harmonie avec les lieux.

L'après-midi, après une halte gastronomique chez l'Écailler des Abers qui nous a fait plus qu'un prix d'amis pour un repas de qualité (merci à lui), nous nous sommes dirigés vers la salle d'accueil des Confréries. Café et petit gâteau (il est alors 14 h 30).

Le défilé nous mena à la Mairie où discours et " cidre " d'honneur nous attendaient.

Ensuite se déroula le Chapitre de la Confrérie où furent intronisés 23 nouveaux Chevaliers, Carlos Martin Cosme étant le premier à recevoir cet honneur.

Votre serviteur, Ambassadeur du CEUCO et Président de l'Académie des Confréries de Bretagne s'exprima ensuite à ces deux titres.

Puis fut servi un apéritif dans la salle des intronisations, salle dans laquelle se déroulèrent également les agapes. Celles-ci, comme toujours, furent de qualité, et la Poêlée du Pêcheur fidèle à sa réputation.

La balade en mer du lendemain a tout juste évité le gros temps mais le second bateau, qui était un vieux grément, n'a pas été autorisé à sortir.

Marie, Jean-Louis, Jeanine, Patricia et Elisabeth, les cinq Petits Gris présents ont su savourer les attentions dont ils furent l'objet de la part des Consœurs et Confrères qui les recevaient.

Carlos et Isabel ont également pleinement profité de leur séjour, et j'espère que Jean-Pierre et Angélique ont su apprécier ces moments de convivialité.

Jean-Louis Le Quintrec

Voir les Photos du Chapitre

Confrérie des Petits Gris Cessonnais

Bienvenue chez Vous

Samedi 18 novembre 2017, embarquement pour la Guerche de Bretagne.

Cette Ville d'Ille-et-Vilaine n'est pas le siège d'une Confrérie mais le lieu de travail du Grand Maître de la Confrérie de l'Ordre de la Frigousse.

Alain-François Lesacher est en effet, depuis 2015, directeur du lycée hôtelier de La Guerche-de-Bretagne.
Un bel endroit pour permettre aux jeunes talents de l'hôtellerie de se confronter à la connaissance gastronomique des Consœurs et Confrères qui s'étaient déplacés pour l'occasion.

La journée commença par un accueil dans une des salles du Lycée afin de sustenter les voyageurs.
Après la mise en tenue, un défilé regroupant les dix-sept confréries présentes se forma pour rejoindre le cinéma Le Bretagne où se déroula le Chapitre avec ses habituelles intronisations, après que chaque Confrérie se soit présentée.

Serge et Albert nous ravivent de leur talent d'accordéonistes mais leur musique ne sut pas charmer Dame Nature qui maintint une grande partie de la matinée, son manteau de brouillard accroché aux façades environnantes.

Le Grand Maître, secondé par Michel Martinet, officiait pour la quinzaine d'intronisations réalisées selon le cérémonial idoine. J'ai pourtant cru, à un moment, entendre le Grand Maître vouvoyer l'un des membres de sa Confrérie. Erreur, certainement, de mes sens abusés…

Après le défilé et sans un vin d'honneur avorté pour cause de travaux, le retour au Lycée permit à chacun de profiter d'un apéritif réconfortant, la température étant plutôt basse.
Les agapes suivirent mais Marie et moi n'avons pu y assister pour cause d'anniversaire.
Mais nous avons pu apprécier l'accueil et la convivialité qui régnait lors de cette manifestation bon enfant et nous ne doutons pas que la chère fut bonne, Lycée Hôtelier oblige…

Jean-Louis Le Quintrec

Voir les Photos du Chapitre

17 et 18 Février 2018 -
Chapitre du Circulo de Enofilos Utiel Requena

Lorsque je me déplace pour me rendre au Chapitre du Circulo de Enofilos Utiel Requena à Valencia, je rends visite à un ami.

Carlos Martin Cosme, Président du CEUCO, est en effet le Grand Maître de cette Confrérie et il a eu la grande gentillesse de venir me chercher à l’aéroport et me déposer à l’hôtel. Hôtel dans lequel se déroula le repas d’accueil de quelques trente espagnols, français et portugais.

Le lendemain quartier libre (un peu dommage que rien n’ait été prévu pour la cinquantaine de participants déjà sur place le matin). Direction pour nous, Charles, Marine, Marie-Claire et Vincent ainsi que votre serviteur pour le musée océanographique de grande qualité que nous avons visité de fond en comble.

L’après-midi à 17 h 30, réunion sur une place de Valence où nous attendîmes une petite heure (histoire de faire connaissance sans doute) avant nous déplacer vers une porte de la ville pour une photo de groupe.
Ensuite des bus nous conduisirent dans un endroit magique, que j’avais déjà visité lors d’un précédent chapitre, et où se déroulèrent les intronisations.

L’honneur m’a été donné de remettre la médaille d’intronisé et le diplôme de membre du Circulo de Enofilos Utiel Requena à Gabriel Troadec et Paul Garcia, Dignitaires de la Confrérie de la Poêlée du Pécheur des Abers.

Après cette cérémonie protocolaire nous nous retrouvâmes à l’hôtel où le repas de la soirée de gala nous fut servi à partir de 22 h 30. Nous sommes en Espagne, ne l’oubliez pas.

Ce repas était de qualité même si, personnellement j’ai préféré la paella que nous avons dégustée le lendemain, après une agréable ballade en bateau ponctuée de rires et de chansons.

Je devrais dire les paellas car la « valenciana » rivalisait avec celle au riz noir et à l’encre de seiche.
Un endroit authentique, une cuisine qui l’était tout autant et un personnel de haut niveau, attentif au moindre désir des convives.

Dis Carlos, l’année prochaine, pourquoi ne pas envisager de faire le repas duchapitre
dans cette bonne auberge...espagnole ?

Amitiés à tous nos amis d’Espagne et d’ailleurs, avec une pensée spéciale pour Isabel.

Jean-Louis Le Quintrec

3 mars 2018 -
Chapitre de l'Académie Culinaire de la Coquille Saint-Jacques


Les voyageurs pour Port Saint- Père, en voiture.

Un port à Port-Saint-Père, il y en a un, il y a même des inondations qui coupent les routes et provoquent les déviations.

Ah ce changement climatique…

En revanche les Coquilles Saint Jacques ne sont toujours pas pêchées ici et il faut s’aventurer davantage en haute mer pour avoir une bonne pêche.

Pour le restaurateur qui nous accueillit dans son établissement la pêche a été fructueuse tout autant qu’ont pu l’être les différentes recettes de préparation de ce délicat produit de la mer.

Une cuisson exemplaire accompagnée de vins de qualité a su séduire les 17 confréries présentes qui s’attablèrent avec délectation dès que fut terminé le chapitre, menée de main de grand maître en moins de ¾ d’heures pour une dizaine d’intronisation, dont je fus.

Les membres de la Confrérie hôte avaient revêtu leur tenue qui rappelaient étrangement aux bretons (pas ceux du TDC du monde, mais les autres !!!) des atours d’une grande similarité.

Une note amusante fut le défilé qui précéda le Chapitre, défilé à usage thérapeutique en ce sens qu’il n’avait pas vocation à nous faire voir mais à nous faire prendre l’air.

Tout le monde se prêta à ce petit tour de rond-point, qui me permit, notons-le, de faire la plupart des photos que vous pouvez voir sur ce site.

Merci à nos amis de la Coquille auxquels nous donnons rendez-vous à Cesson-Sévigné le 2 Juin 2018.

Jean-Louis Le Quintrec

Voir les Photos du Chapitre
Voir les Photos du Chapitre

El Círculo de Enófilos Utiel Requena, es una Asociación sin ánimo de lucro, que pretende dar a conocer la cultura del vino y promocionar los vinos y sus características de la comarca de Utiel- Requena en la provincia de Valencia (España).

Samedi 7 avril 2018 -
Chapitre de la Confrérie Gastronomique Andouillette au Layon

Samedi matin, Jean, Denise, Marie et votre serviteur prennent la route en direction de Saint-Georges-sur-Loire pour visiter la Confrérie Gastronomique Andouillette au Layon.Un accueil sympathique nous fut réservé et après une dégustation de terrine accompagné de vin blanc ou de café, la mise en tenue s’imposa, précédant elle-même un défilé quelque peu pluvieux mais hautement convivial.

Celui-ci nous permit d’admirer de superbes monuments bien ou moins bien rénovés selon le cas. Le tuffeau a beaucoup d’exigence !

Ce défilé nous mena jusqu’à une grande salle municipale aux fonctions diverses qui avait ce jour-là bénéficié d’une licence 3 pour étancher la soif des différents participants.

Discours de Monsieur le Maire heureux de disserter sur sa commune, puis retour sous la pluie (la Bretagne ne se sent plus seule) et entrée dans la salle de restauration sous la haie d’honneur des Consœurs et Confrères de la Confrérie hôte.

Les intronisations se firent rapidement et le premier plat nous fut servi vers 13 h 30 et comme il s’agissait de Rouelles d’Andouillettes au Layon, nous étions tout de suite dans le vif du sujet.

Sauf que, sauf que…

Dès le second plat, un orchestre, que rien n’annonçait sur les documents que nous avions reçus et qui avaient forgé notre décision de participer à ce chapitre, se mit à jouer trop fort et donc à occuper l’espace sonore, ce qui impliqua que nos conversations avec nos voisins devinrent impossibles.

La fête fut gâchée, non pas que nous n’aimions pas la danse et la musique. Non point !

Mais principalement parce que nous n’aimons pas participer à un déjeuner dansant qui ne nous a pas été annoncé (l’invitation ne fait même pas référence à un orchestre).

Les rencontres et les conversations pendant le repas et la musique et la danse, en toute fin de nos agapes et tout le monde serait content.

Dommage !

Jean-Louis Le Quintrec

Voir les Photos du Chapitre
btnPrev
btnPrev
0
1
2
3
4
5
6

Le Grand Maître bien entouré pour pousser la chansonnette

2 juin 2018 - Chapitre de la Confrérie des Petits Gris Cessonnais

Lire le Programme en ligne...

21 avril 2018 -
Chapitre des Chevaliers de la Coquille Saint Jacques


Nous nous sommes rendus à St Quay Portrieux où nous avons été accueillis au Centre des Congrès. Nous sommes partis à pied en tenue par la corniche vers la Fête de la Coquille sur le Port de St Quay à plus de 1,5 km.
Les officiels n’ont fait qu’une courte apparition après plus d’une heure d’attente sous un soleil de plomb. Pas de discours, pas de rencontres. C’est dommage car 47 confréries présentes. Beaucoup de monde.
Un défilé autour de la place puis passage par les stands de la Fête puis retour à pied au Centre des Congrès. Il nous a été servi un repas froid de grande qualité.
Puis départ à nouveau à pied pour le port où une Vedette de Bréhat nous attendait pour assister en mer à la pêche de la coquille près de 2 bateaux (La Margouille et Ophélie)
Ce fut impressionnant et fort bien commenté. Cette pêche est très réglementée et est difficile physiquement car très courte en temps (3 heures pour un total de 700 kg maximum). Grâce à cette réglementation la ressource est très importante actuellement.
Nous sommes ensuite allés voir le Belem au Port du Légué à St Brieuc mais sans pouvoir le visiter.
Le Restaurant du Chêne Vert à Plérin sur Mer nous a accueillis pour le repas de gala (160 personnes à table) et les 28 intronisations.
Un DJ (Joël Burlot) a bien animé la soirée ainsi qu’un photographe qui nous a permis de visionner sur grand écran les photos. Un Karaoké ainsi que la présentation des confréries ont jalonné la soirée.
Une tombola à 5 € a remporté un vif succès. Le cadeau de table était un savon à base de coquille St Jacques créé par la Savonnerie.
Retour vers 1h15 du matin après une journée bien remplie et fort sympathique.

Denise Desgranges

Photos de Denise

Photos de Jean-Louis