Le 19 novembre 2015, 12 Petits Gris Cessonnais prenaient un TGV d'assaut : destination Perpignan.

Après plus de 8 heures de voyage, arrivée géniale, anticipée par Marie qui avait contacté Michel AROULANDA, notre cousin de l'Escargot du Roussillon. Ce dernier était venu nous accueillir avec ses troupes à la gare de Perpignan, centre du monde comme tout le monde le sait.

Dépose de valises à l'hôtel, mise en tenue et départ vers le magnifique Palais des Rois de Majorque où furent célébrées deux intronisations : celle de Jean-Claude Estirach au sein de la Commanderie du Babau de Rivesaltes et celle de Carlos Martin Cosme en la Commende Majeure du Roussillon.

Précision étant ici faite que Jean-Claude est Président du Comité d'Organisation du Congrès et Doyen de l'Académie du Languedoc Roussillon et que Carlos est le Président du CEUCO.

Le Roussillon fut à l'honneur lors de la dégustation du muscat de No'l dans ces lieux magiques chargés d'histoire.

Un diner convivial clôtura la soirée puis les bretons furent raccompagnés à leur hôtel par Jean-Claude en personne, chauffeur de maître de qualité (pour ceux qui savent compter 12 petits gris ne tiennent pas dans une huit places, donc plusieurs trajets furent effectués.).

Le lendemain départ en bus pour la chocolaterie Cémoi de réputation mondiale mais à l'accueil un peu trop commercial pour beaucoup d'entre nous. Dégustation très limitée (le Nounours en guimauve on le connait depuis des lustres...) et aucune visite de lieu de fabrication. Un peu frustrés les Petits Gris.

L'accueil reçu aux caves BYRRH à Thuir fut beaucoup plus convivial et la visite qui s'ensuivit de grande qualité, car riche en informations. Jean Pallares fut un hôte attentif à ce que l'ensemble des participants puissent déguster le produit phare, le Byrrh. Ce ' fortifiant " au parfum original réalisé à base de vin et de quinquina est rapidement passé du statut de médicament à celui d'apéritif. Les Petits Gris ont aimé... Certain(es) ont vraiment aimé...

Après Thuir, les Pyrénées Orientales nous offraient la beauté de Collioure, visitée trop rapidement mais le timing est toujours serré surtout quand les congressistes ne sont pas toujours très disciplinés.

Suivit la soirée d'accueil à Leucate qui démarra moyennement par une Assemblée Générale mal organisée qui ne nous permit d'ailleurs pas d'être véritablement informé de la vie de l'Association puisqu'aucun document ne nous fut communiqué (cela tourne à l'habitude).

Mais les huitres de Leucate, superbes et délicieuses, ainsi que le cassoulet de Castelnaudary préparé par Georges Gouttes, Grand Maître de la Confrérie éponyme et ses confrères furent dégustés avec gourmandise par les participants avant le succulent dessert proposé.

Des notes de musique, quelque pas de danse et direction l'hôtel. Le Congrès c'est demain...

Café d'accueil, photo d'accueil précédèrent une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. Nous n'oublierons pas !

Ce Congrès permit aux Confréries de se sentir unies au sein d'une grande famille et c'est dans cet esprit familial que furent distribués les prix Aurum qui récompensent les produits, les entreprises et les hommes qui se sont distingués dans les pays d'Europe adhérents au CEUCO.

La Bretagne fut primée en la personne de Pascal Métayer, Grand Maître de la Confrérie des Bouchoteurs de Pénestin, pour des rillettes de moules en conserve et en présence d'Annette Tournant, Présidente de l'Académie du Grand-Duché de Bretagne.

Je peux répéter ici ce que j'écrivais en 2014 à Liège : Le Congrès se déroula très amiablement, pourrait-on dire, même si certains Petits Gris sont restés sur leur faim en ce qui concerne le fonctionnement, le recrutement, les actions effectuées et les opérations en cours. Le CEUCO est modeste : il parle des autres en omettant de parler de lui...

En ma qualité d'Ambassadeur je suis interrogé sur un certain nombre de points et, à mon grand regret, j'avoue ne pas avoir la réponse à ce qui m'est demandé (combien d'adhérents en France et ailleurs, qui choisit les bénéficiaires des prix, selon quels critères.). Promis les amis, je vais vous apporter des réponses.Très vite. Un an après, peu de réponses...


L'auberge espagnole qui suivit et où chacun déguste les produits de l'autre fut, comme d'habitude, un succès.
Des saveurs de Macao au effluves des vins de tous les pays se mêlaient des odeurs de frigousse ou d'anchois de grande qualité.

Bravo à toutes les Confréries qui se prêtent avec talent à cet exercice hautement oeno-gastronomique.

Le soir arrivant, les participants allèrent revêtir leur plus beaux atours pour assister au dîner de gala que les photos qui suivent vous feront vivre.

Le lendemain messe à la Cathédrale après un défilé un peu frisquet (le temps a quelque peu changé sur ces quatre jours) puis déjeuner d'adieu dans un restaurant de haute renommée à Rivesaltes.

Compliments aux organisateurs sur la qualité des repas qui furent servis au cours de ces quelques jours, gastronomie oblige. Ce fut grand comme le fut ce congrès malgré, comme toujours, quelques petites notes dissonnantes mais le président Estirach a bien précisé, que, contrairement à ce qui avait été annoncé en un autre lieu : la perfection n'est pas de ce monde.

Bravo à toute l'équipe et à l'année prohaine au Portugal.

Jean-Louis Le Quintrec

Le Congrès du CEUCO en France
20, 21 et 22 novembre 2015

Perpignan a accueilli l'Europe

Jean-Claude Estirach (debout) et Sylvie, Carlos Martin Cosme et Isabel

Le Grand Maître et Marie devant le musée

Actualités  
L'Organisation   
Contact   
Nos sorties récentes   
La Confrérie   
Accueil  

Pascal Métayer entouré de Jean-Claude Estirach à gauche, Jean-Jacques Pinet, du Ministère de l'Economie en charge de la Fête de la Gastronomie et Carlos Martin Cosme, Président du CEUCO

La représentation du Grand Duché de Bretagne
La Confrérie de la Poêlée du Pêcheur des Abers
La Confrérie du Marron de Redon
La Confrérie des Petits Gris Cessonnais
Absente sur la Photo, la Confrérie des Bouchoteurs de Pénestin (voir Pascal ci-dessous)

Voir toutes les photos du Congrès  

Trois Régions vantant l'Escargot :
la Bretagne,
la Bourgogne
le Roussllon

Le Président du CEUCO et le jury, avec les Vice-Présidents représentant, de gauche à droite :

L'Italie, Macao, la Grèce, la Hongrie, le Portugal, la France, la Belgique et l'Espagne

Les représentants de Macao, sous le charme Italien, étaient venus en nombre

.

Dis Monsieur, c'est loin le Portugal ? Faut pas qu'je traine...moi.