Un exemple à suivre


Les Maltais (ceux du Finistère et non ceux des îles) ont le sens de l'organisation, du détail et de la fête, bref, ils ont le sens du Chapitre.

Ils l'ont d'autant plus sublimé qu'ils ont su mettre à l'honneur le PRODUIT.

Après une visite magistralement guidée par Mathieu de la Brasserie COREFF à CARHAIX (pays d'origine des Bonnets Rouges), une dégustation permit aux amateurs de goûter les différentes bières et aussi d'en faire l'acquisition.

Nous serons tous revenus emplis de connaissances nouvelles après cette visite culturelle. La Bretagne était au rendez-vous, comme elle sera après au travers de la musique.

La cérémonie du Chapitre qui se déroula à Chateauneuf-du-Faou fut l'occasion d'introniser les nouveaux impétrants après que furent admises au sein de la Confrérie, deux nouvelles dignitaires, ce qui porte à 6 le nombre de membres.

En lisant ce chiffre, certaines confréries surnuméraires pourraient peut-être s'inspirer du savoir-faire de nos amis du Malt de Bretagne.

Une cérémonie accompagnée de magnifiques musiques bretonnes, l'un des intronisés arrivant même en sonnant de la bombarde. Bravo Monsieur le Maire Adjoint, qui plus est !

Les membres des 17 confréries présentes ont su apprécier ce cérémonial, car il n'est pas donné à toutes les confréries de compter un centenaire dans leurs rangs.

C'est pourtant ce qui arriva à Châteauneuf-Du-Faou, grâce à Marthe, puisque la date de naissance annoncée du Grand Maître des Mouliers était... 1914.

Comme apparemment l'alcool conserve (!) c'est autour d'un verre de whisky (malt oblige) que se retrouvèrent les convives avant de passer à table pour déguster un repas de qualité, accompagné, d'après ce qui me fut rapporté, de vins qui l'étaient un peu moins.

Ceci n'était qu'un détail, tout comme ces autres petits détails qui permettent de valoriser une table et une rencontre : petites fioles de whisky opportunément glissées dans la serviette ou menus parcheminés servant de lumignon sur la table.

Nous n'oublierons pas non plus le talent du chanteur qui nous accompagna tout au long de la soirée, et sut, avec de vieilles chansons françaises connues de tous, faire bouger les convives, lever les verres puis applaudir notre confrère Cerisier dont le talent de guitariste et de chanteur nous enchanta.

Un exemple à suivre vous dis-je, surtout quand Jean-Pierre et Marthe me remettent un lot personnalisé, savoir : un bel escargot à titre d'amical clin d'oil, lequel fut immédiatement prénommé Maltix. Parce qu'il le vaut bien !

A très bientôt Amis Maltais.

Encore bravo et grand merci de la part des Petits Gris.

Jean-Louis LE QUINTREC
Grand Maître de la Confrérie
des Petits Gris Cessonnais
Ambassadeur du CEUCO

Confrérie du
Malt de Bretagne

Chapitre du 22 novembre 2014

Que choisir ?

Il a choisi...

"Mossieur" Maltix

A lire absolument

L'ECHO DU P'TIT GRIS
Photos du Chapitre du Malt de Bretagne

A droite, Jean-Pierre, Grand Maître

Michel ... de Platas

Un groupe de qualité

Actualités  
L'Organisation   
Contact   
Nos sorties récentes   
La Confrérie   
Accueil